Lutte contre les violences et discriminations

Depuis novembre 2020, la commune met en oeuvre un plan d'actions en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences intra familiales. Cela passe par la création d'un comité consultatif constitué de professionnels et de citoyens. Tout le monde peut contribuer pour réfléchir à ces questions fondamentales et les traduire en actions concrètes. Inscription au comité consultatif.

 

Pour lutter contre toute forme de violence au sein du couple, dans l'espace public ou au travail, la ville de Chevilly-Larue soutient, oriente et accompagne les femmes victimes et leur entourage.

Des services d'aide et d'accompagnement de proximité sont accessibles librement sur la commune.

Une permanence d'accueil anonyme est gratuite pour les victimes de violences conjugales et leurs proches assurée par des psychologues.
Tous
les jeudis
matins.
01 77 79 54 60 (24h/24 -7j/7)

Un numéro national gratuit : le 3919 (24h/24 -7j/7)

Une permanence du Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)
Une juriste informe les femmes et les familles sur l'accès aux droits des femmes et l'aide aux victimes de violences.
Les lundis après-midi à partir de 14H
Espace commun des solidarités
3, rue du Béarn
Tél.: 01 41 80 18 95

Le service municipal de l'action sociale
Hôtel de ville
88, avenue du Général de Gaulle
Tél.: 01 45 60 18 86


L'Espace commun des solidarités
Des assistantes sociales vous écoutent et vous orientent dans vos démarches.
3, rue du Béarn
Tél.: 01 41 80 18 95


Le Centre de PMI
Une psychologue et une conseillère familiale peuvent vous aider.
70, avenue Franklin Roosevelt
Tél. : 01 46 86 26 86
Lundi ou vendredi : 8h30-12h30 / 13h30-17h

 

La Fédération Nationale des Association et Centres pour Auteurs de Violences (FNACAV) a mis en place un numéro vert dédié aux auteurs de violences conjugales.
Un numéro vert : 08 019 019 11
L'objectif de cette ligne : écoute, apaisement, acceptation de la décohabitation, orientation (hébergement d'urgence, soins, thérapie), recours aux forces de l'ordre si nécessaire.



Informations annexes au site